Horoscope gratuit

Escorte vip Professionels Expérimentés Recherche Partenaires Mondiaux avec Références

                                                                     

 

   Un fabricant belge de véhicules blindés achète le groupe. Sa filiale française est installée à Lamballe. Il y emploie 200 salariés.

Centigon France
change de nouveau de couleur de drapeau. Moins de douze mois après avoir été achetée par un géant anglais et sept ans après être passée sous la coupe des Américains, l'entreprise de blindage pour véhicules privés et militaires est désormais la propriété d'un groupe belge.

Carat Duchatelet, fabricant de voitures blindées de luxe et militaires, a racheté au Britannique BAE Systems l'entité Centigon International, dont Centigon France est une filiale. Le communiqué officiel ne donne pas le montant de la transaction. Il est précisé, en revanche, que « les discussions de rachat avec BAE Systems avaient commencé dès le mois d'août 2007 ». Le groupe Carat Duchatelet est né en 1968. Son siège est à Liège. Il est présent dans douze pays, sur quatre continents.

Pour Centigon France, c'est le quatrième propriétaire en dix ans. En 1997, l'historique carrossier Labbé est avalé par le spécialiste américain du blindage O'Gara-Hess & Eisenhardt, lui-même racheté en 2001 par la société de sécurité Armor Holdings, groupe coté à la bourse de New York, lequel a été acheté l'été dernier par BAE Systems. Ces changements n'ont pas empêché le site lamballais de se développer.

A Lamballe, Centigon emploie environ 200 personnes pour quatre types d'activités : la production de voitures blindées (Land Rover, Renault, Jaguar, Peugeot), le blindage de transports de fonds, le blindage de cabines de véhicules militaires de transport de troupes ou de marchandises et le service après-vente.

Source : Ouest-France – M. Demeaux